/regional/estduquebec/cotenord

Métallurgie

Hydro-Québec accordera un bloc de 120 mégawatts à Métaux Canadiens

André Normandeau | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Le projet d’usine d’alliage de silicium de Métaux Canadiens à Baie-Comeau, sur la Côte-Nord, vient de franchir une nouvelle étape.

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles a confirmé à la compagnie qu’Hydro-Québec lui accordera un bloc de 120 mégawatts, lequel permettra de faire fonctionner l’ensemble de la future usine.

L’électricité sera vendue au tarif industriel. En utilisant l’hydro-électricité, Métaux Canadiens s’assure que son projet émettra le plus faible taux de gaz à effet de serre sur le marché des alliages de silicium. Un avantage non négligeable selon la compagnie.

Métaux Canadiens est propriétaire d’un dépôt de silice de haute pureté à Saint-Vianney. La compagnie compte transporter le minerai par camion et par barge dans son usine de Baie-Comeau pour en faire des alliages.

Des investissements de 300 millions $ sont prévus. La construction s’amorcerait en 2019 et le démarrage de la production se ferait l’année suivante. Environ 200 emplois pourraient être créés.

Les alliages de silicium sont utilisés pour améliorer les matériaux comme le verre, la céramique, la peinture, le plastique et le caoutchouc.

Dans la même catégorie