/finance/homepage

Apple recule en bourse

Le calendrier de livraison du iPhone X est critiqué

TVA Nouvelles et Agence France-Presse

Malgré le lancement de nouveaux produits, dont le iPhone X, l’action d’Apple reculait d’environ 1% mercredi à la bourse technologique Nasdaq aux États-Unis.

Plusieurs analystes, cités par Reuters, soulignent que le calendrier de livraison du modèle 10e anniversaire du iPhone risque de freiner les commandes pour la période des Fêtes.

Les premières livraisons du cellulaire haut de gamme sont prévues le 3 novembre aux États-Unis, alors que la Thanksgiving américaine sera célébrée le 23 novembre prochain.

La banque Morgan Stanley prévoit une hausse annuelle d’à peine 6% des ventes d’Apple pour le trimestre qui va prendre fin en décembre, ce qui correspond à 83 millions d’unités vendues. La hausse des ventes devrait être beaucoup plus élevée pour le trimestre suivant.

Apple a aussi présenté mardi de nouvelles versions de sa montre intelligente, du module Apple TV et du iPhone 8 et iPhone 8 Plus.

Mais c’est le iPhone X qui a retenu l’attention, notamment pour son écran OLED et ses nouvelles fonctionnalités comme la reconnaissance faciale et la recharge sans fil de la pile.

Des analystes s'interrogent aussi sur le prix demandé pour le iPhone X, soit 999$ américains pour la version 64 GB ou environ 1300$ canadiens plus taxes.

Tendance à la hausse des prix

Certes, la tendance est à la hausse des tarifs pour l'ensemble des catégories de téléphones intelligents. Le cabinet GFK estimait que le prix moyen a augmenté de 7% au niveau mondial lors du premier semestre, dans une note publiée début septembre à l'issue de l'IFA de Berlin, principal salon de l'électronique européen.

Mais en proposant son iPhone X à un prix qui peut atteindre les 1000$ US, Apple vient se situer bien au-dessus de tous ses concurrents, alors que le prix moyen d'un téléphone intelligent neuf à l'échelle mondiale est d’environ 300$ US, selon GFK.

Un prix pas nécessairement surprenant cependant, selon Jean-Charles Ferreri, associé télécoms chez Monitor Deloitte qui rappelle qu'Apple a «besoin de réaffirmer son positionnement haut de gamme, face à la montée de l'ensemble du secteur» et ses parts de marché qui diminuent.

«Le prix est en ligne avec les autres téléphones de cette gamme, le Samsung Galaxy Note 8 se situe dans la même fourchette», ajoute Roberta Cozza, directrice de recherche chez Gartner, «mais la question est de savoir si les consommateurs penseront en avoir pour leur argent».

Pour expliquer le tarif élevé, les défenseurs d'Apple soulignent l'importance de la recherche pour mettre au point tout nouvel appareil, et l'iPhone X, entre reconnaissance faciale, intelligence artificielle et intégration de la réalité augmentée, fait le plein d'innovations.

Un avis partagé par le cabinet BMI Research qui estime dans une note que, «plus que les iPhone», le nouveau système d'exploitation mobile «l'iOS11 aura un véritable impact, car il inclut la réalité augmentée». «Nous pensons que la réalité augmentée sera le principal différenciateur pour Apple».

Suffisant pour justifier l'inflation du prix de vente? Pas forcément, car la version 11 d'iOS se déploiera sur tous les produits de la marque.

Dans la même catégorie