/news/society

Risque de crise

Nouvelle mise en garde contre le fentanyl

Agence QMI

Face au risque d'une crise de fentanyl dans la province, le Centre québécois de lutte aux dépendances (CQLD) a lancé mercredi une campagne d’information sur cet opioïde 40 fois plus puissant que l’héroïne et 100 fois plus fort que la morphine.

Au total, 20 000 dépliants informatifs vont être distribués sur les effets de cette drogue qui a déjà fait des centaines de morts à travers le Canada. Les tracts permettront aussi d’en apprendre plus sur les actions à poser en cas de surdose partout sur la grande région métropolitaine.

Le CQLD dit surveiller depuis plusieurs années la situation au Québec.

«La nature grandement addictive du fentanyl, doublée de son côté sournois, car difficile à détecter, fait en sorte que le CQLD se doit d’outiller un maximum de personnes pour contrer ses ravages, a souligné Anne Elizabeth Lapointe, directrice générale du CQLD. Nous souhaitons que ce dépliant soit un outil de plus pour aider les intervenants, travailleurs de rue et organismes luttant contre les dépendances à sauver des vies.»

Le document de six pages sera distribué principalement dans la rue, les cliniques et organismes situés dans la région métropolitaine. Il a été développé par un comité d’experts en santé publique comprenant notamment la docteure Marie-Ève Morin, médecin spécialisée en dépendances et santé mentale et Luc Beaucage, policier retraité de la GRC et chargé de cours à l’Université de Montréal.

La semaine dernière, le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé que le fentanyl aurait fait 12 victimes au mois d’août dans la métropole. Il a aussi dit que 24 personnes avaient pu être sauvées au cours du même mois grâce à l’emploi du naloxone, un antidote aux surdoses liées aux opioïdes.

«Bien que les impacts du fentanyl soient moins importants qu’ailleurs au Canada jusqu’ici, le CQLD et ses partenaires gardent un œil sur la dispersion de cette drogue», lit-on également dans un communiqué de l’organisme indépendant et sans but lucratif ciblant l’ensemble des dépendances qui affectent le bien-être de la population.

En Colombie-Britannique, province la plus touchée par la crise, 780 personnes sont mortes d’une surdose au cours des six premiers mois de l’année, soit 414 de plus qu’à pareille date l’an dernier.

Dans la même catégorie