/regional/troisrivieres/mauricie

Mairie de Trois-Rivières

Une conseillère municipale aurait incité un candidat à se désister

Jonathan Roberge | TVA Nouvelles

Une conseillère municipale de Trois-Rivières s’est retrouvée dans l’eau chaude, mardi, en admettant avoir demandé au candidat à la mairie André Bertrand de se retirer de la course.

De son propre aveu, Marie-Claude Camirand a envoyé un courriel à André Bertrand pour lui suggérer de se rallier au candidat à la mairie Jean-François Aubin, afin de ne pas diviser le vote pour parvenir à battre le maire sortant Yves Lévesque.

Selon la loi électorale, quiconque est reconnu coupable d’avoir demandé à quelqu’un de s’abstenir de poser sa candidature en promettant un don, un prêt, un emploi ou tout autre avantage s’expose à une amende pouvant aller de 5000$ à 20 000$.

Il pourrait également se voir imposer une incapacité à voter, une incapacité à effectuer un travail de nature partisane, rendre inéligible la personne candidate ou rendre inhabile la personne élue.

La principale intéressée nie toutefois avoir dépassé les bornes. «Je n’ai pas intimidé personne, je n’ai que lancé un cri du cœur», a assuré la conseillère.

«Personnellement, je me suis déjà fait rencontrer en 2009 pour abandonner. Ce n’était pas une idée de "joint toi à moi et ensemble on pourrait être fort". C’était vraiment "abandonne!"», a ajouté Mme Camirand.

Dans son courriel adressé à André Bertrand, la conseillère a mentionné que le candidat à la mairie Jean-François Aubin serait reconnaissant et ne l’oublierait pas si son adversaire décidait de se retirer de la course.

M. Aubin a reconnu que l’envoi du courriel n’était peut-être pas la meilleure des idées. «Il y a eu un côté malhabile là-dedans, elle est la première à le reconnaître. Elle s’est expliquée, je la prétends honnête et de bonne foi. La course sera très serrée jusqu’au 5 novembre. Chaque petite affaire fera parler et deviendra un gros événement», a avancé le candidat.

Malgré la controverse, Marie-Claude Camirand n’a pas l’intention de se retirer de la campagne électorale.

Dans la même catégorie