/finance/homepage

Secteur de l'aviation

CAE perd un gros contrat

Agence QMI 

ARG-CAE BOMBARDIER

Michel Desbiens/AGENCE QMI

CAE, le chef de file de la formation dans le secteur de l’aviation, perd un gros contrat. L’armée américaine a retiré à la firme montréalaise un projet évalué à 450 millions $, à la suite d’une contestation de sa rivale Aecom.

Au cours des neuf prochaines années, CAE devait assurer la formation et l'entraînement en classe, sur simulateur et en vol aux pilotes d'hélicoptères de la U.S. Army. Mais cela n’aura pas lieu.

CAE USA a indiqué jeudi qu’«à la suite de contestations quant à l'octroi initial, le contrat de service de soutien aux instructeurs pour le programme Initial Entry Rotary-Wing a été accordé à l'entreprise qui avait précédemment le contrat», c’est-à-dire Aecom.

L’entreprise se dit «déçue de cette décision de l'armée américaine». Elle évalue actuellement les avenues possibles afin de contester à son tour cette décision.

«Quand on aura davantage d’information, on va déterminer ce que l’on fait. Mais pour nous ça demeure un contrat parmi d’autres», a ajouté en entrevue au Journal Pascale Alpha, directrice des communications mondiales de l’entreprise.

Dans la même catégorie