/news/society

Québec solidaire et le Parti québécois

De nouveaux appuis pour l’organisme Mieux-Naître

TVA Nouvelles | Agence QMI 

Québec solidaire et le Parti québécois ont joint leur voix à ceux qui sonnent l’alarme pour sauver l’organisme Mieux-Naître, un centre de ressources périnatales de Laval.

L’organisme a commencé à fermer ses portes le 1er juillet dernier, faute de financement du gouvernement. Après une manifestation de soutien de la part de parents de la région, c’est au tour de Québec solidaire et du Parti québécois de demander sa survie.

Le Centre de ressources périnatales est le seul organisme communautaire du genre dans la région.

«Je me vois mal vivre une deuxième grossesse», explique l'une des mamans qui vient au centre depuis un an.

De son côté, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval (CISSSL) soutient que l’offre de services en périnatalité est déjà complète et adéquate sur son territoire.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a ajouté qu’il finance déjà dix centres de ressources périnatales, mais pas celui de Laval.

Une pétition a été déposée à l’Assemblée nationale.

«En vertu de quelle raison arbitraire, tout d’un coup, on dit que Laval n’a pas besoin [de ce centre], alors que c’est la région au Québec avec le plus haut taux de natalité. Donc, s’il y a un endroit où on en a absolument besoin, c’est ici», a affirmé jeudi le député de Québec solidaire, Amir Khadir.

Les deux partis ont également lancé une invitation formelle au ministre Barrette pour qu’il vienne visiter les lieux.

«Les familles de Laval, troisième ville québécoise en importance, ont les mêmes besoins que celles du reste du Québec», a souligné Diane Lamarre, porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé.

Dans la même catégorie