/finance/homepage

L'offre de petits déjeuners augmentée

Offensive matinale de Couche-Tard

Pierre Couture

 - Agence QMI

SYLVAIN DENIS/AGENCE QMI

Couche-Tard part à la chasse des clients du matin. Après le café, le détaillant augmentera considérablement son offre de petits déjeuners à emporter dans ses dépanneurs au pays, a appris le «Journal de Québec».

Au cours des prochains mois, Couche-Tard déploiera dans ses établissements une nouvelle section de boulangerie et de pâtisserie (muffins, croissants, viennoiseries, etc.) destinée à séduire les lucratifs clients pressés du matin.

«On met l’accent sur le déjeuner. On entend faire de nos dépanneurs une destination pour les déjeuners pour emporter», a indiqué au «Journal» la porte-parole de Couche-Tard, Marie-Noëlle Cano.

Pour l’heure, Couche-Tard dit avoir testé au cours des derniers mois dans plusieurs dizaines de ses magasins au Québec une nouvelle offre de petits déjeuners à emporter.

Et la réponse a été très positive. Les ventes pour chaque catégorie de produits offerts ont doublé, selon des résultats dévoilés par la direction de l’entreprise.

Dans plus de 300 succursales

Couche-Tard prévoit que d’ici la fin de l’année, son programme aura été implanté dans plus de 300 dépanneurs. Pour 2018, plus de 500 établissements ont été ciblés.

Les produits de boulangerie et de pâtisserie cuits sur place chaque jour dans ses dépanneurs devraient permettre à Couche-Tard d’augmenter ses ventes le matin alors que son offre alimentaire le midi connaît du succès.

Couche-Tard dit s’être inspirée de l’offre de petits déjeuners développée notamment par la chaîne de dépanneurs CST Brand acquise récemment.

Plus de 800 dépanneurs de CST avaient un programme très populaire de produits de boulangerie et de pâtisserie cuits sur place.

En s’inspirant de ce programme, Couche-Tard l’implantera non seulement au Québec et au Canada, mais également dans ses dépanneurs aux États-Unis.

Le café est payant

Couche-Tard soutient que son virage café, effectué il y a deux ans, rapporte gros avec des marges bénéficiaires importantes.

Sa marque «Café tout simplement bon» est maintenant offerte dans plus de 6000 établissements en Amérique du Nord et en Europe.

Couche-Tard avait commencé le déploiement de cette marque de café en 2014 dans ses dépanneurs en Europe et au Québec lors d’un projet pilote.

La bataille du petit déjeuner

Après Tim Hortons, McDonald’s, Burger King et A&W, voilà que les dépanneurs de Couche-Tard ciblent à leur tour les consommateurs matinaux.

Les analystes qui suivent de près le secteur de la restauration rapide soutiennent que le petit déjeuner est le segment qui croît le plus vite actuellement.

La chaîne McDonald’s a bien saisi l’importance de ce marché alors que les ventes de petits déjeuners peuvent représenter jusqu’à 25 % de ses revenus totaux.

Il y a quelques mois, McDonald’s a décidé d’offrir son menu de déjeuners en tout temps à ses clients dans ses restaurants au Canada.

Pour gagner des parts de marché, les grandes chaînes de la restauration rapide doivent être très créatives alors que la progression des ventes demeure modeste.

Croissance

Selon le cabinet d’études de marché NPD Group, les restaurants à service rapide verront une croissance de leurs ventes de seulement 1 % en 2017 alors que les revenus des établissements avec service devraient reculer de 2 %.

Tim Hortons, fortement associée au déjeuner, occupe le premier rang des restaurants à service rapide en termes de dollars dépensés par les clients, suivi par McDonald’s, indiquent les données du NPD Group.

Dans la même catégorie