/news/currentevents

Vol de son CR-V

Les recherches pour retrouver Yvon Lacasse suspendues pour la nuit

TVA Nouvellles et Agence QMI

Une importante opération de recherche a été menée samedi dans les environs de la halte routière de Lachute, dans les Laurentides, pour tenter de retrouver Yvon Lacasse, le conducteur du véhicule qu’aurait utilisé Ugo Fredette pour fuir la police dans le cadre d’une affaire d’enlèvement.

Une partie de ce secteur avait été ratissée vendredi après la découverte à cet endroit de la camionnette Ford F-250 qu’aurait conduite Fredette de Saint-Eustache à Lachute, et qu’il aurait abandonnée sur place. Il restait toutefois des zones à couvrir par les policiers.

En plus des opérations de recherche menées sur le terrain et du haut des airs, la Sûreté du Québec (SQ) a demandé l’aide de la population pour retrouver Yvon Lacasse, qui manque à l’appel depuis jeudi soir. Les personnes qui apercevraient M. Lacasse ou qui auraient des informations pouvant permettre de le retracer peuvent communiquer avec le 911 ou le faire confidentiellement en contactant la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Le corps policier a souligné que ses proches ont des raisons de craindre pour sa sécurité. L’homme est le conducteur principal - et non le propriétaire - du dernier véhicule utilisé par Fredette dans sa fuite, un Honda CR-V.

«On n’a pas d’information sur [le lieu] où il se trouve. C’est exactement pour ça qu’on relance la population du Québec. On sait que le véhicule a été pris à la halte routière à Lachute», a indiqué Martine Asselin, porte-parole de la SQ.

Yvon Lacasse mesure 1 m 67, pèse 155 lb, a les yeux bruns et est chauve. Il est originaire de la région de Lachute.

«Ouvrez l’œil», a lancé la porte-parole aux gens du secteur.

Des équipes de la SQ, dont des enquêteurs des crimes contre la personne, étaient sur le terrain samedi. «On essaye de penser qu’on pourrait le retrouver sain et sauf», a mentionné Mme Asselin.

Pour l'ex-sergent de la SQ Jean-François Brochu, la priorité des enquêteurs qui rencontrent M. Fredette est désormais de l'inciter à collaborer pour retrouver Yvon Lacasse.

«On espère que M. Fredette ait un brin d'humanité et conduise les enquêteurs à l’endroit où il aurait laissé M. Lacasse», a affirmé M Brochu.

Jean-François Brochu a également souligné l'«excellente» collaboration du public qui, de concert avec les techniques d'enquête modernes, a facilité l'arrestation de Fredette.

Samedi soir, les recherches pour localiser M. Lacasse ont été suspendues pour la nuit. Des membres des unités d'urgence de la SQ scruteront toutefois certains endroits stratégiques liés à l'enquête au cours de la nuit. Les battues comme tel à l'aide de bénévoles recommenceront dimanche matin.