/news/politics

Successeurs de Thomas Mulcair

Dernière chance de se faire valoir pour les candidats du NPD

Agence QMI 

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Les quatre aspirants-chefs du Nouveau Parti démocratique (NPD) sont attendus, dimanche, à Hamilton, pour tenter de convaincre une dernière fois les membres du parti de voter pour eux.

Le Québécois Guy Caron, les Ontariens Charlie Angus et Jagmeet Singh et la Manitobaine Niki Ashton auront droit à 22 minutes pour livrer un ultime discours. En plus de recourir à leurs mots, les candidats pourront aussi inclure dans leur présentation des vidéos ou amener sur scène des invités pour mousser leur campagne.

Les présentations des quatre potentiels successeurs de Thomas Mulcair seront diffusées en direct sur le site du NPD et sur la page Facebook du parti dès 14 h.

La campagne à la chefferie aura permis au NPD de faire le plein de membres au Canada. Leur nombre est passé d’environ 41 000 à la fin mars à plus de 124 000 personnes à la mi-août.

Cependant, tandis que l’Ontario fournit 52 200 membres à la formation politique, le Québec, à l’origine de la vague orange en 2011, ne compte plus que 4907 militants. Le Manitoba, la Saskatchewan, l’Alberta et la Colombie-Britannique comptent tous beaucoup plus de membres.

La façon de reconquérir la Belle Province a d’ailleurs était au cœur de plusieurs attaques entre les candidats. Notamment, le présumé meneur de la course, Jagmeet Singh, a été critiqué par certains militants qui estiment que le port de signes religieux par un dirigeant serait perçu négativement au Québec.

Les membres du NPD pourront commencer à voter dès lundi. Les résultats du premier tour seront connus le 1er octobre. Si aucun candidat ne dépasse la barre des 50 %, le plus faible sera éliminé et un autre tour sera organisé en octobre.

Dans la même catégorie