/news/society

Arrestations à la frontière

Bond spectaculaire de demandeurs d’asile en août

Guillaume St-Pierre | Agence QMI

Le nombre de migrants arrêtés à la frontière du Québec a fait un bond spectaculaire au mois d’août pour s’établir à 5530, confirment les données officielles de la GRC.

«5500 demandeurs d’asile à Lacolle, en un mois, je n’ai jamais vu ça de ma carrière, s’est indigné le président du syndicat des douaniers, Jean-Pierre Fortin, qui cumule plus de 30 ans d’expérience dans le domaine. C’est du jamais-vu.»

Les données publiées par la police fédérale indiquent aussi que le Québec est de loin la principale porte d’entrée des migrants qui traversent la frontière canadienne de manière irrégulière.

Les 5530 migrants interceptés représentent en effet 97 % de toutes les arrestations effectuées par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pour l’ensemble du pays durant ce mois.

Et depuis janvier, 11 896 demandeurs d’asile ont été interceptés par les forces de l’ordre, uniquement au Québec, sur un total de 13 211 à l’échelle du Canada.

Autre crise ?

Fidèle à son habitude, le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a rappelé que le nombre de migrants irréguliers qui traversent la frontière fluctue dans le temps.

«Parfois ça monte, parfois ça descend, a observé M. Goodale. Nous avons noté une baisse depuis la fin du mois d'août.»

Selon M. Fortin, quelque 90 demandeurs d’asile se faufilent chaque jour entre les points de contrôles réguliers canadiens à l’heure actuelle.

À certains moments cet été, quelque 400 personnes franchissaient quotidiennement de façon irrégulière la frontière en provenance des États-Unis.

D’après le président du syndicat des douaniers, une telle «crise» risque de se répéter l’hiver prochain à cause des politiques anti-migratoires du président américain Donald Trump.

Demandes d’asile et interceptions au Québec

Janvier: 245

Février: 452

Mars: 644

Avril: 672

Mai: 576

Juin: 781

Juillet: 2996

Août: 5530

Dans la même catégorie