/finance/finance

Finances personnelles

Un Canadien sur trois n’a pas d’argent de côté

Agence QMI

Plus du tiers des Canadiens ne possèdent pas de compte d’investissement, bien que 67 % des non-investisseurs conviennent qu'investir devrait être une priorité, révèle un sondage mené par la banque Tangerine.

Parmi les principales raisons évoquées pour ne pas investir, les répondants ont indiqué qu’ils craignaient ne pas avoir assez d’argent pour le faire (70 %), qu’ils avaient peur de perdre de l’argent (25 %), tandis que 20 % ont indiqué que c’était trop complexe et qu’ils n’étaient pas assez renseignés pour le faire.

«Malheureusement, on croit à tort qu'il faut être un expert avec beaucoup d'argent pour commencer à investir, ce qui est totalement faux», a déclaré David McGann, directeur d’Investissements Tangerine.

Parmi ceux qui ont déjà de l’argent de côté, 72 % ont indiqué avoir commencé à investir avant l'âge de 34 ans.

Retraite en vue

Parmi les raisons évoquées pour investir, 64 % des Canadiens ont indiqué l'avoir fait en vue d'épargner pour la retraite, 56 % pour la sécurité financière, 45 % pour faire fructifier leur argent plus rapidement et 23 % pour épargner en vue d'un projet important comme les études d'un enfant ou des vacances.

Par ailleurs, les jeunes adultes (âgés de 26 à 36 ans) sont plus susceptibles d'envisager d'ouvrir un compte d'investissement (33 %) comparativement à près du quart (24 %) des adultes matures (âgés de 40 à 54 ans).

Les Canadiens inclus dans cette dernière catégorie d’âge sont d’ailleurs plus nombreux à croire ne pas avoir assez d’argent pour investir (75 %, par rapport à 62 % chez les 26-36 ans)

Le sondage a été mené en ligne auprès de 1510 adultes canadiens, les 30 et 31 août dernier.

Dans la même catégorie