/news/politics

Devant le Consulat d'Espagne

Rassemblement de soutien à l’indépendance de la Catalogne

Agence QMI

Environ 200 personnes ont manifesté pacifiquement samedi après-midi devant le Consulat général d’Espagne à Montréal afin de démontrer leur solidarité envers le peuple catalan.

Organisé par le réseau Cap sur l’indépendance (RCI), le rassemblement avait pour but de dénoncer le gouvernement espagnol de Mariano Rajoy qui, selon le RCI, utiliserait la répression pour éviter la tenue du référendum sur l’autodétermination de la Catalogne prévu le 1er octobre.

«Au cours des dernières semaines, le gouvernement espagnol n’y est pas allé de main morte pour empêcher la tenue de cette consultation démocratique, saine et légitime», ont indiqué les organisateurs sur la page Facebook de l’événement.

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée la chef du Bloc québécois Martine Ouellet ainsi que Manon Massé, co-porte-parole de Québec solidaire, et Sol Zanetti, chef d'Option nationale, ont pris part au rassemblement, tout comme plusieurs élus de l’Assemblée nationale et de la Chambre des Communes.

 

«Les Catalans sont prisonniers d’une constitution espagnole qu’ils n’ont pas voulue, qu’ils n’ont pas négociée et qu’ils n’ont pas signée», a lancé M. Lisée.

«Les arrestations, les saisies de bulletins de vote (...), c’est totalement inadmissible, a déclaré Mme Ouellet. Au-delà d’être pour ou contre l’indépendance de la Catalogne, le droit de vote et le respect de la démocratie sont des valeurs fondamentales.»

«Le Québec et le Canada devraient être les premiers à rappeler que le droit démocratique n’est pas un droit qu’on décide d’appliquer ou non», a pour sa part commenté Mme Massé.

Dans la même catégorie