/news/politics

Accès à l’information

Le PQ accuse le gouvernement Couillard de manquer de transparence

Alain Laforest | TVA Nouvelles

La députée péquiste, Nicole Léger, ne s'explique pas pourquoi le gouvernement Couillard a rendu publics les détails des dépenses de cabinet de l'ex-ministre péquiste responsable de l'accès à l'information de 2012 à 2014, alors qu'on refuse de le faire pour les ministres responsables depuis l’élection du gouvernement Couillard, Jean-Marc Fournier et Rita de Santis.

Sur le site interne du ministère du premier ministre, on retrouve 17 pages du détail des dépenses de cabinet de l'ex-ministre du gouvernement Marois pour les années 2012 à 2014, tandis que pour la même demande effectuée à un mois d’intervalle cet été, le gouvernement n’a donné que les montants globaux des dépenses de ses ministres.

«Ce qui est le plus choquant, c'est que c'est la ministre responsable de l'accès à l'information. La transparence je ne sais pas où elle est, parce qu'il y a deux poids deux mesures » s’indigne Mme Léger.

Philippe Couillard promettait d’être le gouvernement «le plus transparent que les Québécois auront connu» lors de l’assermentation de son gouvernement le 23 avril 2014, rappelle la députée péquiste.

«Ne venez me pas faire dire que le gouvernement est transparent, que ce gouvernement à la même équité partout, a les mêmes types de réponses partout. C'est faux, faux et faux», dit-elle.

Au bureau du premier ministre, on explique qu’il y a eu une modification dans la façon de compiler les informations.

C’est pourquoi l’ensemble des dépenses du ministre péquiste de l’époque a été diffusé sur la toile et qu’aujourd’hui on donne de façon proactive les montants globaux, sans les détails.

Pas les seuls à réclamer une modernisation

Dans le cadre de la semaine du droit à l’information, la Commission d’accès à l’information réitère l’importance d’adopter rapidement des mesures visant à accroitre l’accès à l’information.

La loi, dit la Commission, n’a pas subi de modifications majeures depuis son adoption il y a 35 ans.

Autrefois citée comme modèle, elle accuse des retards.

Nouvelle loi avant Noël?

Au cabinet de la ministre responsable de l'accès à l'information, Rita De-Santis, on explique que la ministre vient de compléter une tournée de consultation et espère déposer une modernisation de la loi d’accès à l’information d'ici Noël.