/finance/homepage

Une chute de plus de 10 %

Bombardier dégringole à la bourse

Philippe Orfali | Agence QMI 

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Les montagnes russes se poursuivent en bourse pour Bombardier. L’action de l’entreprise québécoise a chuté de plus de 10 % mercredi matin à la bourse de Toronto, au lendemain d’une décision dévastatrice pour ses avions C Series.

Après avoir gagné près de 10 % en bourse mardi, Bombardier en perd tout autant, mercredi.

Vers 10 h 30, l’action (BBD.B) du constructeur d’avions et de trains chutait de 10,13 %, soit de 23 cents, pour atteindre 2,04 $.

La veille, le Département du commerce des États-Unis a imposé des droits compensatoires de 219,63 % pour chaque avion C Series vendu aux États-Unis. Cette décision faisait suite à une plainte de Boeing qui estimait qu’elle avait été lésée par la vente d’avions Bombardier à Delta Airlines, à des prix « dérisoires » selon eux.

Bombardier estime que la décision du Département est «absurde et déconnecté[e] de la réalité».

Dans les faits, elle vient tripler le prix des avions C Series vendus aux États-Unis, ce qui pourrait pousser Delta à annuler sa commande.

Dans la même catégorie