/finance/homepage

Milliers d'emplois en Irlande du Nord

May «amèrement déçue» par la décision américaine sur Bombardier

Agence France-Presse

La cheffe du gouvernement britannique Theresa May s'est dite mercredi «amèrement déçue» par la décision du gouvernement américain d'imposer des droits antidumping de 220% sur les avions CSeries du Canadien Bombardier, qui emploie des milliers de personnes en Irlande du Nord.

«Amèrement déçue par la première décision sur Bombardier», a tweeté sur son compte officiel la première ministre. «Le gouvernement continuera de travailler avec l'entreprise pour protéger des emplois vitaux en Irlande du Nord», a-elle ajouté.

Sa réaction survient au lendemain de la décision du gouvernement de Donald Trump de taxer massivement les avions de transport civil CSeries fabriqués par l'avionneur canadien. La décision devra faire l'objet d'une confirmation définitive d'ici le 12 décembre.

C'est le fabricant américain Boeing qui avait saisi ses autorités nationales, accusant son concurrent de faire bénéficier ces avions, d'une capacité de 100 à 150 sièges, de subventions publiques leur permettant d'être vendus en-dessous de leur prix de revient.

Outre sa présence au Canada, Bombardier est l'un des principaux employeurs en Irlande du nord, avec près de 8000 personnes, dont 4200 pour les seules activités aéronautiques, la majeure partie dans son usine de Belfast où sont fabriqués les ailes et des éléments du fuselage du CSeries.

Le ministère britannique de la Stratégie industrielle a lui souligné dans un communiqué que cette décision n'est «que la première étape d'un processus» et qu'il continuera «à défendre vivement les intérêts de Bombardier». Il a jugé «injustifiée» la position de Boeing: «ce n'est pas ce qu'on attend d'un partenaire de long terme du Royaume-Uni».

Le parti nord-irlandais DUP, dont les 10 députés alliés au Parti conservateur permettent à Theresa May de disposer d'une majorité au Parlement, a également déploré l'annonce du gouvernement américain.

«C'est une décision très décevante, mais ce n'est pas la fin du processus, et d'autres étapes suivront», a déclaré Arlène Foster, la cheffe du DUP. «Le C-series est un avion extrêmement innovant, vital pour les opérations de Bombardier à Belfast».

Les syndicats britanniques, eux, ont sévèrement jugé l'action du gouvernement dans ce dossier. Ross Murdoch, du syndicat GMB, a estimé que Theresa May s'était «endormie au volant quand elle aurait pu et dû lutter pour protéger les travailleurs. Il est grand temps qu'elle se réveille».

Dans la même catégorie