/news/world

Envoyé spécial en Corée du Sud

Visite de l'antenne du Québec à Séoul

TVA Nouvelles

Un des secrets les mieux gardés du ministère des Relations internationales est que le Québec a un bureau en Corée du Sud. Notre envoyé spécial à Séoul, Richard Latendresse, est allé y faire un tour.

En fait, l'antenne du Québec à Séoul a été créée pour assurer des liens économiques entre notre province et la République de Corée.

«Pour le Québec, c'est qu'on utilise [la Corée] comme marché tremplin pour aller dans d'autres marchés des pays d'Asie comme en Chine, Inde, Pakistan, Philippines, Malaisie», explique le représentant Chungyoll Yoo.

Selon lui, l'économie d'exportation du Québec et de son pays est complémentaire. Pour le Québec, il s'agit d'une porte d'entrée vers le marché asiatique tandis que pour Séoul, c'est une ouverture vers les États-Unis. 

Mais plus encore, il s'agit également d'un partage de connaissance dans divers domaines. «L'aérospatial est un bon exemple pour travailler ensemble le Québec et la Corée du Sud. La Corée du Sud n'a pas beaucoup d'expérience en aérospatiale et le Québec a beaucoup d'expérience», poursuit M. Yoo.

Ce dernier croit que ce partenariat est bénéfique pour les deux parties qui «travaillent ensemble pour agrandir le marché international».

Dans la même catégorie