/news/politics

Rapport du directeur parlementaire du budget

L'économie du Québec la plus viable grâce à l'austérité

Christopher Nardi | Agence QMI

La politique d’austérité du Québec fait que la province a l’avenir économique le plus prometteur du Canada, selon un nouveau rapport.

Fini, le mythe de l’Alberta, moteur économique du pays alors que le Québec est toujours au bord du gouffre financier.

Selon le nouveau rapport du directeur parlementaire du budget (DPB) à Ottawa qui calcule si les politiques économiques actuelles du pays et des provinces sont viables sur 70 ans, c’est au Québec que les orientations budgétaires présentent le plus bel avenir économique.

Le Québec pourrait diminuer les impôts et les taxes ou augmenter les dépenses de pas moins de 11,7 milliards $ tout en conservant sa viabilité financière, peut-on lire dans le rapport du DPB.

«Il y a trois raisons qui expliquent la grande viabilité financière du Québec à long terme: les importants revenus autonomes du Québec grâce aux taxes et impôts, les revenus de la péréquation... et l’austérité», a expliqué le DPB, Jean-Denis Fréchette.

Outre le Québec, la Nouvelle-Écosse est la seule autre province ayant présentement un niveau de revenus et de dépenses viable sur 70 ans.

La situation est complètement autre en Alberta et Terre-Neuve-et-Labrador, où le DPB estime que les situations financières actuelles ne sont pas viables à long terme. Dans le cas de l’Alberta, le gouvernement devrait augmenter les taxes et impôts ou réduire ses dépenses d’au moins 14,1 milliards $ s’il voulait garder le contrôle de son économie, selon le DPB.