/regional/centreduquebec

Situation alarmante

Manque de préposés aux bénéficiaires dans le Centre-du-Québec

Isabelle Dorais | TVA Nouvelles

Catherine Michaud est préposée aux bénéficiaires depuis trois ans au Centre d'hébergement Frédérick-George-Hériot de Drummondville, dans le Centre-du-Québec. En compagnie d'une de ses résidentes, elle dénonce le manque de personnel. Selon elle, la pénurie prive les bénéficiaires d’obtenir les soins adéquats.

 «Ce ne sont pas des boîtes de carton, ce sont des êtres humains», a dit Mme Michaud en entrevue avec TVA Nouvelles.

Assise dans son fauteuil roulant, France Leblanc avoue être gênée de demander quelque chose à une préposée qu'elle sait débordée. «Souvent, on arrive à la cafétéria, rien n'est prêt. Quand vient le temps du bain, souvent il n'y a personne pour nous le donner», a témoigné Mme Leblanc.

Situation alarmante

Selon le syndicat, le Centre-du-Québec est en pleine crise. Pascal Bastarache évalue à 150 le nombre de préposés manquants dans les centres d'hébergement de la région.

«Il est temps que le ministre de la Santé fasse quelque chose pour stopper l'hémorragie. Pas dans trois mois à l'approche des élections, mais maintenant.»

Plusieurs proposés avouent subir la pression du système actuel. Elles se disent épuisées et certaines songent à se réorienter vers une autre carrière.

Dans la même catégorie