/news/politics

Fusion QS/ON

Des militants de la première heure incertains

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

Option nationale, ce parti qui a vu le jour dans Nicolet-Yamaska avec Jean-Martin Aussant, pourrait être sur le point de disparaître.

Si les membres du parti sont d'accord, Option nationale fusionnera avec Québec Solidaire.

Selon Marjolaine Lachapelle, présidente régionale du parti dans Nicolet-Yamaska, cette fusion est toutefois loin d’être gagnée.

«Je suis prête à travailler avec tous les partis qui veulent faire l'indépendance. Je ne me laisserai pas avaler. Je pense qu'Option nationale a encore sa place et il y a encore des gens qui veulent qu'on reste debout», a-t-elle indiqué.

Alain Soulard, professeur de science politique à la retraite, voit difficilement comment les visions des deux partis pourraient s’harmoniser.

«Option nationale va-t-il être capable de juxtaposer ses idées plus centristes et son approche un peu moins communautariste? Québec Solidaire, c'est toutes les communautés. C'est très, très à gauche», a-t-il fait remarquer.

Les membres d'Option nationale voteront sur cette fusion en décembre prochain.

Dans la même catégorie