/regional/estduquebec/cotenord

Est-du-Québec

56 maires élus par acclamation

Simon Gamache-Fortin | TVA Nouvelles

C'est à 16h30 vendredi qu’a pris fin la période de mise en candidature en vue de l'élection municipale du 5 novembre. Au Bas-Saint-Laurent, près de la moitié des municipalités a vu leur unique candidat à la mairie élu par acclamation.

TVA Nouvelles a recensé 56 maires élus par acclamation au Bas-Saint-Laurent sur un total de 114 municipalités. Sur la Côte-Nord, 13 aspirants à la mairie ont été élus faute d’opposants.

À Sainte-Félicité dans la Matanie, aucun candidat à la mairie ne s’est manifesté avant l’heure limite. La procédure veut que le directeur du scrutin doive relancer un processus d'élections pour ce poste dans une période de 4 mois suivant la date d'aujourd’hui. En attendant, les personnes déjà en place sont maintenues.

Parmi les luttes à surveiller, six candidats ont officiellement déposé leur candidature pour la mairie de Rimouski. Les candidats au poste de conseiller des districts de Rimouski-Est et de Pointe-au-Père ont été élus par acclamation.

À Mont-Joli et à Matane, la course à la mairie se fera à deux, puisque des candidatures ont été déposées en fin d’après-midi.

Le maire sortant d’Amqui, Gaëtan Ruest, a choisi de ne pas briguer de nouveau la mairie. Il se présentera pour la préfecture de la MRC de la Matapédia contre Chantale Lavoie.

À Baie-Comeau et Sept-Îles, la course à la mairie se fera également à deux.