/news/world

Grande-Bretagne

L'apparition du genre neutre sur les passeports tranchée par la justice

Agence France-Presse

Une Britannique, militante pour la reconnaissance du genre neutre, a obtenu mercredi devant un tribunal londonien le droit de poursuivre les autorités britanniques afin qu'elles inscrivent le genre neutre sur les passeports.

Christie Elan-Cane, qui se définit comme «non-genrée», conteste la politique de l'agence officielle responsable des passeports, qui impose aux citoyens britanniques de déclarer leur genre avec les seules options «masculin» ou «féminin».

«Je suis ravie de cette décision», a réagi Christie Elan-Cane auprès de l'AFP. «Mais il reste encore beaucoup de travail, aujourd'hui nous n'avons franchi qu'un obstacle. Nous n'avons pas encore atteint l'objectif».

BRITAQIN-GENDER-PASSPORT-COURT

AFP

Elle a estimé que le gouvernement britannique «discrimine» ses citoyens, en autorisant l'entrée sur son territoire de ressortissants étrangers porteurs d'un passeport mentionnant un genre neutre, mais sans offrir cette possibilité à sa population.

Le genre «indéterminé» peut être inscrit sur les passeports dans plusieurs pays, notamment en Australie, au Canada ou au Pakistan, et, en Europe, en Allemagne, à Malte et au Danemark.

BRITAQIN-GENDER-PASSPORT-COURT

AFP

Au-delà du cas de Christie Elan-Cane, ses avocats considèrent qu'une proportion «importante» de la population, qu'ils estiment à 1%, revendique son appartenance au genre neutre.

En 2015, un rapport parlementaire avait recommandé au gouvernement de se pencher sur la création «d'une catégorie juridique pour les personnes ayant une identité de genre en dehors des options binaires» masculin et féminin.