/finance/homepage

Corpo Aviation

Un nouveau joueur dans les jets d’affaires

Geneviève Quessy | Agence QMI

Marco Prud’Homme et Dominique Prud’Homme, représentants de Nolinor, et Jimmy Emond, président de Corpo Aviation, présentent le Learjet 45, un luxueux jet d’affaires de Bombardier qui sera sur le marché dès janvier prochain.

Agence QMI

Marco Prud’Homme et Dominique Prud’Homme, représentants de Nolinor, et Jimmy Emond, président de Corpo Aviation, présentent le Learjet 45, un luxueux jet d’affaires de Bombardier qui sera sur le marché dès janvier prochain.

Trois compagnies s’associent et investiront 30 millions $ afin d’offrir un nouveau service de vols nolisés aux entreprises et ainsi créer 30 nouveaux emplois dans les prochaines années.

Fruit d’un regroupement d’entreprises composé de Panorama Aviation, Nolinor Aviation et Max Aviation, la nouvelle firme nommée Corpo Aviation bénéficie d’une large expérience tout en étant gérée par une équipe jeune.

«Grâce à la mise en commun de nos ressources, nous réalisons, en plus, des économies d’échelle dont bénéficie la clientèle, à qui nous sommes les premiers à offrir de véritables ententes au rabais», explique Marco Prud’Homme, dont la famille est dans le domaine de l’aviation depuis 50 ans.

Lancé depuis peu, le service suscite déjà une réaction intéressante du marché.

«On fait beaucoup de voyages dans le nord pour transporter du personnel d’entreprises, du carburant, de la nourriture, des équipements de travail. Avec nos avions basés à Alma et à Saint-Hubert, on est en mesure d’aller chercher nos clients où qu’ils soient et de les amener partout dans le marché nord-américain, même dans des endroits où il n’y a pas de pistes d’atterrissage», dit Jimmy Émond, président de Corpo Aviation.

Luxe

L’entreprise offre des vols nolisés sur demande en plus de prendre des ententes corporatives pour les entreprises qui font des déplacements réguliers.

Corpo aviation peut également mettre à la disposition d’une entreprise un aéronef exclusif.

Avec deux avions turbopropulsés de type Pilatus PC-12, ainsi qu’un luxueux jet d’affaires Learjet 45 de Bombardier, à la fois silencieux et confortable, qui sera accessible dès le mois de janvier, Corpo Aviation répond aux besoins de toutes les clientèles, du jet luxueux au gros avion de type 737.

«Ce qui distingue l’offre de Corpo Aviation, c’est la possibilité pour le client de trouver tous les types d’aéronefs à un guichet unique. Plus besoin de chercher auprès de plusieurs compagnies différentes, car nous répondons à tous les besoins en matière de transport de passagers et de marchandises», dit Dominique Prud’Homme, représentante de Nolinor.

Corpo Aviation prévoit acquérir une douzaine d’aéronefs supplémentaires, embaucher une trentaine de personnes et ouvrir de nouvelles bases de services selon la demande, pour un investissement de 30 millions $ d’ici cinq ans.