/news/law

Négligence criminelle

Mort du cycliste Guy Blouin: le procès du policier Simon Beaulieu s'amorce

Kathleen Frenette | Agence QMI 

Accusé de négligence criminelle et de conduite criminelle causant la mort, le policier Simon Beaulieu s’est présenté vendredi matin au palais de justice de Québec pour y subir son procès.

Devant une salle comble, le juge René de La Sablonnière, qui aura à entendre le procès, a lu l’acte d’accusation au policier qui a plaidé non coupable.

Le premier témoin appelé à la barre par le ministère public est le reconstitutionniste Yves Brière de la Sûreté du Québec (SQ), qui cumule quelque 150 enquêtes collision à son actif.

Rappelons que le 3 septembre 2014, Guy Blouin, un homme âgé de 48 ans, a succombé à ses blessures après avoir été happé par une auto-patrouille qui s’était engagée à reculons sur la rue Saint-François près du parvis de l’église Saint-Roch.

Selon un fait admis par les parties, l’homme est décédé à la suite d’un «franchissement sur le torse de la roue arrière droite du véhicule patrouille» conduit par Simon Beaulieu qui, le jour des événements, en était à sa dernière journée comme patrouilleur avant d’être nommé enquêteur.

Dans la même catégorie