/news/world

En captivité pendant 5 ans en Afghanistan

Dur retour à la normale pour la famille de l’ex-otage Joshua Boyle

TVA Nouvelles 

Un peu plus de 24 heures après leur retour au pays, l'ex-otage canadien Joshua Boyle et sa famille tentent tant bien que mal de s'ajuster à leur nouvelle liberté.

Après avoir passé les cinq dernières années en captivité en Afghanistan, la petite famille a choisi de s'installer chez les parents de Joshua, à Smiths Falls, dans l'est de l'Ontario.

Dans un échange de courriels avec Global News, le père de famille a dit être enthousiaste à l'idée d'être libre, tout en constatant à quel point les dernières années ont été pénibles.

 

 

Il a également mentionné que ses enfants s'adaptaient tous différemment à leur nouvelle réalité.

«Le plus vieux semble particulièrement heureux d’être libre, il a exploré tous les coins de la maison avant d’aller au lit», mentionne Joshua Boyle à Global News.

L’enfant du milieu a pour sa part une réaction assez différente.

«Il est le plus affligé psychologiquement encore, il semble que chaque nouvel objet lui rappelle des choses effrayantes. Par exemple, les stylos lui rappellent les injections de kétamine ou les caméras lui rappellent les vidéos d’otage», précise Boyle par courriel.

Alors que pour la plus jeune, né il y a à peine quatre mois, l’ajustement se passe bien.

«Ma’idah Grace semble abasourdie d’avoir découvert qu’il y avait plus de 5 personnes dans le monde, mais elle est heureuse de l’attention et de l’amour qu’elle reçoit», conclut-il.

Il s'estime aussi très chanceux d'être sorti de ce calvaire.

Le Canadien Joshua Boyle et sa conjointe américaine Caitlin Coleman ont été kidnappés par les talibans en 2012.

Le couple a eu quatre enfants au cours de leur captivité, trois d'entre eux ont survécu.

Dans la même catégorie