/news/culture

De nombreuses victimes brisent le silence

Les scandales sexuels: de Polanski à Weinstein

Cédric Bélanger | Agence QMI

L’affaire Harvey Weinstein a eu l’effet d’une bombe atomique sur Hollywood. Depuis que le «New York Times» a révélé que le puissant producteur de films aurait harcelé et agressé sexuellement de nombreuses actrices, pas un jour ne passe sans que de nouvelles victimes brisent le silence.

Mais ce n’est pas la première fois que les colonnes du temple sont ébranlées. De Chaplin à Weinstein, les scandales sexuels, comme vous pourrez le constater, ne datent pas d’hier.

«Fatty» Arbuckle»

En 1921, l’acteur Roscoe Arbuckle, surnommé Fatty en raison de son embonpoint, est accusé de viol et d’homicide involontaire relativement à la mort de l’actrice Virginia Rappe. Il est acquitté au terme de trois procès, mais ne se relèvera jamais de cette retentissante affaire.

Errol Flynn

L’un des plus grands «sex-symbols» modernes, Flynn a entretenu une longue liaison avec une adolescente de 15 ans alors que lui-même en avait 50. Plusieurs années auparavant, il avait été acquitté de viol sur deux mineures.

Charlie Chaplin

Il avait 35 ans, elle 16. Lorsque l’actrice Lita Grey est tombée enceinte après une aventure avec Charlie Chaplin, la star du muet a dû se rendre au Mexique pour épouser Grey afin d’éviter une accusation de viol sur une mineure.

Jimmy Savile

Après la mort de ce présentateur de télévision célèbre au Royaume-Uni, on a découvert qu’il avait commis des centaines d’agressions sexuelles sur ses lieux de travail, dans des écoles et des hôpitaux sur des enfants, des adultes et des personnes âgées. Selon la police, il aurait été un des pires prédateurs sexuels britanniques.

Roman Polanski

C’est l’une des affaires les plus médiatisées de l’histoire du cinéma. Roman Polanski a plaidé coupable de rapports sexuels illégaux avec une mineure de 13 ans, en 1977, après que des charges beaucoup plus graves de viol, de sodomie et d’avoir procuré drogue et alcool à une ado furent abandonnées. Depuis, il a fui les États-Unis pour éviter de purger sa peine et il vit en France.

Bill Cosby

En attente d’un second procès pour viol, le comédien a admis en cour avoir couché avec plusieurs femmes qu’il avait droguées. Depuis qu’une Canadienne l’a accusé d’agression sexuelle, des dizaines de femmes ont dénoncé Cosby.

Casey Affleck

En pleine course aux Oscars, l’acteur Casey Affleck a vu une histoire de harcèlement sexuel contre deux collègues de travail lui rebondir au visage l’an dernier. L’épisode, qui remonte au tournage du documentaire «I’m Still Here», s’était conclu par un accord à l’amiable même si Affleck a toujours nié les allégations.

Woody Allen

Le cinéaste new-yorkais fait l’objet depuis belle lurette d’allégations d’abus sexuels à l’endroit de sa fille Dylan, alors que celle-ci était âgée de sept ans. Allen, qui avait aussi choqué le public lorsqu’il avait épousé Soon-Yi, la fille de son ex-femme Mia Farrow, n’a jamais fait l’objet d’accusations criminelles.

Au Québec aussi...

Guy Cloutier

Il était un des hommes les plus puissants du «show-business». Tout le Québec a été ébranlé quand on a appris, il y a 12 ans, qu’il avait abusé de la chanteuse Nathalie Simard pendant de nombreuses années, un crime qui lui a valu une peine de prison.

Gilbert Rozon

En 1998, le producteur québécois se reconnaît coupable d’agression sexuelle sur une jeune femme de 19 ans. La Cour d’appel lui octroiera ensuite une absolution inconditionnelle.

Claude Jutra

Le milieu du cinéma est à son tour frappé par un scandale quand un biographe révèle que le défunt cinéaste avait eu des rapports sexuels avec de jeunes garçons d’âge mineur. Après d’autres témoignages dévastateurs, le Gala des Jutra, les Oscars du Québec, change de nom.

Dans la même catégorie