/news/currentevents

Communauté crie de Waskaganish

Quatre chasseurs portés disparus, l'un d'eux retrouvé sans vie

Agence QMI

ARCHIVES, TVA NOUVELLES

Trois hommes de la communauté crie de Waskaganish, dans le Nord-du-Québec, sont toujours introuvables après qu’un de leurs compagnons eut été retrouvé sans vie sur les berges dans le sud de la baie James, jeudi après-midi.

Les quatre hommes avaient quitté la communauté mardi midi pour aller à la chasse dans le secteur de la rivière Octave à environ 17 km plus loin et leurs proches, inquiets de ne pas avoir de nouvelles d’eux alors qu’ils étaient munis de radios et de téléphones cellulaires, ont alerté les autorités tôt jeudi matin. La police d’Eeyou Eenou, qui a un détachement à Waskaganish, informée de leur disparation, a alors entamé des recherches avec l’aide des Forces armées.

Un corps a finalement été localisé du haut des airs vers 16 h 30, jeudi, sur les berges à environ 9,3 km à l’ouest de Waskaganish, une communauté située au sud de la baie de Rupert, elle-même située dans le sud-est de la baie James. L’homme a été identifié comme étant Patrick Salt, 48 ans.

Des objets, comme des glacières et des sacs, ont été retrouvés près du corps de l’homme, ce qui laisse croire que l’embarcation dans laquelle il était avec ses compagnons a chaviré.

Les recherches se sont poursuivies vendredi et l’embarcation a été localisée dans la baie de Rupert par des bénévoles. Elle a été ramenée à Waskaganish.

Samedi, les recherches se poursuivront afin de retrouver les trois autres chasseurs, soit Kenneth Salt, 67 ans, Matthew Diamond, 43 ans, et Gabriel Shecapio, 30 ans. Des plongeurs de la Sûreté du Québec participeront aux recherches.