/news/world

Menaces de la Corée du Nord

La Corée du Sud ne développera pas l'arme nucléaire

Agence France-Presse

La Corée du Sud ne développera pas ses propres armements nucléaires en dépit des menaces de Pyongyang, le voisin du Nord qui dispose de l'arme atomique, a déclaré mercredi le président sud-coréen Moon Jae-In.

«Les efforts de la Corée du Nord pour devenir un État nucléaire ne peuvent être acceptés ou tolérés», a déclaré le président dans un discours au Parlement.

«Nous n'allons pas développer ou posséder (des armes) nucléaires», a-t-il également annoncé.

Pyongyang a mené en septembre son sixième essai nucléaire, le plus puissant à ce jour. Le Nord a par ailleurs tiré des missiles susceptibles en apparence d'atteindre une bonne partie du continent américain, ce qui a suscité des craintes à Séoul quant à la solidité de son alliance avec Washington.

Les médias sud-coréens et l'opposition ont réclamé le redéploiement des armes nucléaires tactiques américaines qui avaient été retirées de la péninsule dans les années 1990.

Certains estiment qu'en cas de refus de Washington - et le ministre américain de la Défense Jim Mattis a émis des doutes sur cette idée lors d'une visite ce weekend -, Séoul doit se doter de ses propres capacités nucléaires. Il s'agit à leurs yeux d'assurer un «équilibre de la terreur» sur la péninsule.

Mais le président Moon a souligné que la politique sud-coréenne en la matière serait «basée sur la déclaration conjointe de dénucléarisation de la péninsule coréenne proclamée par les deux Corées» en 1992.

Dans la même catégorie