/regional/outaouais

Pluies diluviennes

Tous leurs instruments de musique à l'eau

Borix Proulx | Agence QMI

Boris Proulx / Journal de Montréal

Une adolescente et son beau-père passionnés de musique pleurent la perte de tous leurs instruments, survenue lundi à cause du débordement d’un ruisseau à Val-des-Monts, après des pluies diluviennes qui ont causé des dommages en Outaouais.

«On a perdu tous nos souvenirs, mais surtout tous nos instruments. C’est dommage, parce qu’on est une famille de mordus de musique», se désole Katya Svettini, 17 ans.

Derrière elle, un lac recouvre depuis la veille le terrain de la maison familiale. Devant la maison complètement inondée se trouvent leurs quatre voitures, submergées. Un exemple parmi d’autres des dégâts que la pluie a faits dans l’ouest du Québec.

Avec son beau-père Robert Carrière, Katya Svettini fait le décompte des instruments perdus dans le sinistre : trois guitares, une batterie, un système de son et une disco-mobile.

«On était en train de pratiquer pour un album. On était prêts à l’enregistrer en studio. Il n’y a plus rien de bon là-dedans», laisse tomber M. Carrière, ému.

À son grand désespoir, la famille de quatre avait depuis peu cessé de s’assurer pour les inondations, croyant être à l’abri du danger.

Village perturbé

Le ruisseau qui passe derrière leur maison est sorti de son lit lundi, coupant la rue de l’école du village et la rue principale, la route provinciale 307.

Au passage du «Journal de Montréal», une vingtaine de résidents attendaient, impuissants, que la route soit rouverte pour rentrer chez eux.

Mireille Brazeau, 39 ans, a dû en même temps gérer une infiltration d’eau dans sa résidence et trouver comment aller chercher sa fille Charlotte, 9 ans, quand l’école lui a appris qu’elle devait fermer.

«C’était surtout très inquiétant, et les services de réparation ne pouvaient pas se rendre chez nous», dit-elle.

Une quarantaine d’élèves étaient toujours pris en charge par l’école de la Colline en milieu d’après-midi. Elle a finalement été évacuée en fin de journée.

Encore inondé

L’Outaouais est à nouveau victime d’inondations, après celles du printemps. À Gatineau, par exemple, un parc de maisons mobiles a été coupé du reste du monde quand l’eau a détruit ses deux seuls accès à la route.

«À cause de la forte pluie, des ponceaux pour les ruisseaux et les petites rivières n’ont pas tenu», explique Gaëtan Lessard, directeur de la sécurité civile pour l’Outaouais.

Même si le bilan complet des infrastructures détruites reste à faire, il promet que la plupart des routes seront réparées d’ici demain.

Gatineau: 48 sinistrés évacués, 23 routes touchées par les inondations, cinq quartiers touchés par des refoulements d’égout.

Val-des-Monts : 200 à 250 résidences inaccessibles, 23 routes fermées, dont 1 l’était toujours lundi soir.