/news/currentevents

Viandes Biologiques de Charlevoix

1100 bêtes périssent dans les flammes

Catherine Bouchard | Agence QMI

Un violent incendie a complètement ravagé la porcherie maternité de Viandes biologiques de Charlevoix, dans la municipalité de Saint-Hilarion mercredi matin, tuant plus de 1100 bêtes.

Les flammes ont été aperçues par des employés de la porcherie très tôt le matin, vers 6 h 30. À l’arrivée des pompiers, vers 7 h 10, l’incendie était déjà très avancé.

«Notre maternité contenant 170 truies et plus de 1000 porcelets a été la proie des flammes, emportant la totalité de notre cheptel», a indiqué Elsa Girard, responsable des communications de l’entreprise.

La ferme est située sur le 4e Rang Ouest.

 

Les Viandes biologiques de Charlevoix est l'un des plus importants transformateurs et producteurs de viande biologique au Québec. Leurs produits sont offerts dans plus de 400 points de vente.

Incendie visible de loin

Selon Alain Gravel, directeur du Service incendie pour la Ville de Baie-Saint-Paul, l’incendie était visible de loin. Il a envoyé quelques pompiers et un camion-citerne pour assister les pompiers de Saint-Hilarion et ceux des Éboulements.

«Lorsque nous avons eu l’appel, nous avons tous regardé vers Saint-Hilarion et il y avait un grand panache de fumée. Lorsque les premiers pompiers sont arrivés, on m’a relaté que le tiers du bâtiment était déjà embrasé et à terre», a souligné M. Gravel.

Un violent incendie est en cours dans un bâtiment agricole de Saint-Hilarion, dans la région de Charlevoix, appartenant à l’entreprise Viandes biologiques de Charlevoix.

Plus d’une vingtaine de pompiers ont été dépêchés sur les lieux.

Les propriétaires de l’entreprise ont envoyé un communiqué aux médias, informant que la production de l’entreprise ne sera pas affectée à court terme.

«Tous les efforts de notre équipe pour amener cet élevage à ce niveau sont partis en fumée. Nous n’avons d’autres choix que de croire en l’avenir. Nous sommes une grande famille et ensemble, nous allons rebondir et traverser cette dure épreuve», était-il écrit dans le communiqué rédigé par la responsable des communications.

La cause de l’incendie est inconnue pour le moment.