/finance/homepage

Québec

Chocolats Favoris tire son épingle du jeu malgré la pénurie de main-d'oeuvre

Elisa Cloutier | Agence QMI

ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL

Les concepts se multiplient au même rythme que les ouvertures de nouvelles succursales pour Chocolats Favoris qui malgré tout, ne fait pas exception au reste de la région et est frappé de plein fouet par la pénurie historique de main-d’œuvre à Québec.

Pour suivre sa production qui fonctionne à plein régime, l’entreprise fait actuellement des pieds et des mains pour trouver du personnel, autant en production, en distribution et en administration. «En production, il faut ouvrir des quarts de travail supplémentaires et on a beaucoup de difficulté à aller chercher des gens», explique le président Dominique Brown, qui s’inquiète des impacts que pourrait avoir cette pénurie, sur la croissance des entreprises québécoises.

Un frein à la croissance

«S’il n’y a pas de nouveaux candidats qui rentrent dans le système, ça finit par se transformer en guerre de salaires et là, ce n’est pas efficient. Tout le monde y perd là-dedans, parce qu’essentiellement les gens font juste changer, il n’y a pas d’expertise qui se garde», explique M. Brown. «Ici des fois, il y a des gens qui rentrent et après une semaine s’en vont. C’est vraiment difficile et c’est un frein important à la croissance», ajoute-t-il.

Néanmoins, il estime toutefois que sa marque, en pleine croissance, lui donne un coup de pouce. «Ça prend plus de temps que ce à quoi on est habitué, mais on finit toujours par engager des gens. On n’est pas comme d’autres entreprises qui sont carrément incapables d’engager», indique-t-il, précisant qu’il peut s’écouler plusieurs semaines avant de trouver un candidat.

Des recettes, du chocolat et encore du chocolat

En dépit de la pénurie, Chocolats Favoris, qui emploie plus de 1100 personnes au Québec et au Canada, continue d’étendre ses tentacules dans différents marchés et lance son propre livre de recettes et sa gamme de produits qui y sont rattachés. Brownies, chocolats chauds, gâteaux et autres friandises de toutes sortes, le chocolat décliné sous toutes ses formes dans la «Cuisine à croquer», disponible dès maintenant partout au Québec.

Sans aucune retenue calorique, les 50 recettes concoctées par la chef Ariel Pinsonneault – qui crée toutes les saveurs de Chocolats Favoris - se veulent simples, décadentes et accessibles. Même les «mini chocolatiers» sont mis à contribution dans certaines étapes de création. La ligne complète de pastilles de chocolat, copeaux de chocolat et autres garnitures est aussi disponible en chocolateries.

Des «mini-barres» à saveur de la gamme complète des saveurs de Chocolats Favoris seront aussi lancées dans les prochains jours.

D’autres Chocolats Favoris

Par ailleurs, en plus de la nouvelle succursale récemment ouverte à Place de la Cité, une autre est prévue ce samedi, à Beauport. Deux autres sont aussi annoncées à Ajax, en banlieue de Toronto en novembre. Selon M. Brown «beaucoup» d’autres ouvertures sont aussi au programme au printemps prochain, au Québec et dans le reste du Canada. Samedi, la bannière comptera un total de 28 établissements, dont 25 au Québec.

Dans la même catégorie