/regional/estduquebec/basstlaurent

Enquête du Protecteur du citoyen

Fermeture d'une résidence privée pour aînés à Rimouski

Gilles Turmel | TVA Nouvelles

Une cinquantaine de personnes âgées seront forcées de déménager dans les semaines à venir en raison d'une enquête du Protecteur du citoyen qui entraîne la fermeture de la résidence pour aînés Domaine La Marguerite de Rimouski.

À la suite d'une enquête amorcée après une plainte d'un citoyen, le Protecteur du citoyen a déterminé que la résidence n'est pas conforme. Notamment, la vérification des antécédents judiciaires des membres du personnel est incomplète, tandis que les accès pour les personnes à mobilité réduite sont non sécuritaires.

Les propriétaires de la résidence privée pour aînés ont aussi mal géré une infestation de gale, a jugé le Protecteur.

Bien qu'ils aient eu droit à 30 jours de sursis, les propriétaires n'ont pas apporté les correctifs nécessaires. Le Centre intégré de santé du Bas-St-Laurent, qui a aussi mené son enquête, a donc décidé de retirer le certificat de conformité de cette résidence.

Les 52 personnes âgées qui y vivent seront toutes déménagées dans d'autres établissements d'ici le 15 décembre. Entre temps, des représentants du Centre intégré de santé vont s'assurer du bien-être des résidents du Domaine La Marguerite.

Le directeur de la qualité des soins au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, Gino Beaudoin, se fait rassurant. «On prend le temps d'évaluer les besoins. On fait du cas par cas. Il y a une équipe d'intervenants qui va accompagner chacun des usagers et les familles, au besoin», a-t-il expliqué en entrevue à TVA Nouvelles.

Il y a actuellement 142 résidences privées pour aînés au Bas-Saint-Laurent qui peuvent accueillir près de 4600 personnes au total. Pour opérer, elles doivent toutes obtenir un certificat de conformité.