/buzz/homepage

Chine

Un vendeur de voitures se coince la tête dans une minifourgonnette

Germain Goyer | Agence QMI

Quand on est représentant commercial, le but est de faire ressortir les grandes qualités du véhicule ciblé afin de convaincre le consommateur de se le procurer.

Avant de faire une démonstration devant un client, il est préférable de l’expérimenter soi-même auparavant. C’est beaucoup plus professionnel. Mais surtout, ça permet d’éviter de mauvaises surprises comme celle-ci.

Un représentant de la marque Buick en Chine, d’après Jalopnik, l’a appris à ses dépens. En effet, alors qu’il avait l’intention de mettre en valeur une fonctionnalité de la porte coulissante de la minifourgonnette GL8, il a plutôt fait tout le contraire.

Comme on s’en doute après avoir regardé cette courte vidéo, on s’imagine que la porte coulissante doit s’immobiliser lorsqu’elle détecte un obstacle. Pour ce faire, le représentant commercial a placé sa tête dans l’ouverture de la porte coulissante et a ensuite actionné sa fermeture.

Malheureusement pour cet employé qui, d’ailleurs, porte un chandail en laine digne de mention, la porte de la minifourgonnette n’a pas détecté la présence de sa tête et celle-ci est demeurée coincée.

On ignore s’il s’agit d’une bête maladresse de la part du vendeur ou encore d’une défectuosité du mécanisme de détection d’obstacle.