/regional/saguenay

Intimidation et harcèlement

Un plan d'action sera déployé au CFP de Jonquière

Valérie Fortin | TVA Nouvelles

Le climat de travail nocif au Centre de formation professionnelle de Jonquière, à Saguenay, a rebondi au conseil des commissaires mardi soir. Devant l'urgence d'agir, une séance extraordinaire a été organisée à la suite des révélations faites la semaine dernière par TVA Nouvelles.

La rencontre a duré plus de quatre heures. En plus des commissaires, des représentants de la direction du CFP, de la direction des ressources humaines et de la direction générale de la Commission scolaire de la Jonquière prenaient place autour de la table.

Au terme de la rencontre qui s'est déroulée à huis clos, une résolution a été adoptée à l'unanimité. Celle-ci stipule que la direction du CFP doit déployer un plan d'action concret pour changer le climat d'enseignement malsain qui prévaut à l'intérieur de l'établissement.

Des changements dans les méthodes d'enseignement pourraient entre autres être apportés.

Les commissaires ont également convenus d'accorder un mandat à un consultant externe afin de faire un constat et d'émettre des recommandations correctives relativement au climat de travail.

«[...] On veut s'assurer qu'il y a un changement concret et non juste parler pour parler ou du papier pour du papier. Nous, sur le terrain, on va demander des suivis, on va s'assurer qu'il y a des changements et que c'est satisfaisant», a expliqué le président de la Commission scolaire de la Jonquière, Éric Bergeron.

Le travail sera colossal. La plupart des enseignants du CFP seront rencontrés.

La rencontre de mardi soir a également permis aux commissaires de revoir chacune des plaintes déposées au cours des 10 dernières années au CFP. Des dizaines de dossiers ont été revus.

Dans la même catégorie