/news/politics

Élections de 2018

Stéphanie Lachance à nouveau candidate pour la CAQ dans Bellechasse

Jean-François Racine

 - Agence QMI

ARCHIVES/AGENCE QMI

Éprouvée par la mort tragique de son fils assassiné en Colombie-Britannique l’an dernier, Stéphanie Lachance sera la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Bellechasse en 2018.

En 2014, la candidate de François Legault avait recueilli 33 % des voix, terminant deuxième derrière l’actuelle ministre du Travail, Dominique Vien. Mme Lachance est également vice-présidente de la CAQ pour l’Est-du-Québec.

«On l’a vu récemment dans Louis-Hébert, les gens veulent du changement. Bellechasse est effectivement un comté "prenable". Comme partout ailleurs au Québec, les gens sont tannés du gouvernement usé de M. Couillard. Malgré les promesses, rien n’a été fait ici», a-t-elle dit jeudi.

Des priorités

Stéphanie Lachance répète que le troisième lien sera une priorité, tout comme le recrutement de la main-d’œuvre pour les entreprises, la revitalisation des Etchemins et la relève des entreprises agricoles.

«Ça prend vraiment un troisième lien dans l’est pour le développement», a ajouté celle qui est elle-même spécialiste en formation et en recrutement.

Le 28 novembre 2016, Stéphanie Lachance a été secouée par la mort tragique de son fils de 20 ans, Raphaël Bussières. La mère de famille se prépare à retourner à Victoria, en Colombie-Britannique, avec ses proches pour le procès du présumé meurtrier qui doit s’amorcer le 18 décembre.

Un peu comme le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, elle milite pour améliorer l’aide aux victimes. «J’ai maintenant une vision de l’intérieur. Je serais curieuse de savoir ce que ça coûte aux contribuables versus ce qui est redistribué aux victimes.»

Dans la même catégorie