/news/currentevents

Vaste opération

Disparition de Mélissa Blais: des recherches aérienne et des battues

Jonathan Roberge | TVA Nouvelles

Pour la première fois depuis la disparition de Mélissa Blais dans la nuit du 1er au 2 novembre, d'importantes battues en forêt seront menées samedi par les pompiers de Saint-Étienne-des-Grès, Saint-Boniface et Saint-Barnabé.

Pendant ce temps, la Sûreté du Québec survolera l'ensemble de la Mauricie à l'aide de son hélicoptère.

Le conjoint de Mélissa Blais, François Venne, ne peut qu'accueillir avec joie cette mobilisation bénévole des pompiers qui ratisseront boisés et terres agricoles durant leur journée de congé.

«Je les remercie évidemment de leur appui. On (la famille) a déjà fait beaucoup de recherches (en forêt), mais ca peut assurément aider. J'aimerais lancer un appel aux gens qui sont propriétaires d'un petit boisée dans le coin de Louiseville, Yamamachiche ou Saint-Paulin. J'invite les gens à jeter un œil, partout. C'est le temps de la chasse... Peut-être qu'un chasseur trouvera sa voiture. Il nous faut un indice, il faut la retrouver», exprime son conjoint.

Aux termes d'une soirée particulièrement arrosée, Mélissa Blais a disparu des écrans radars. Son téléphone cellulaire n'émet aucune activité depuis les petites heures dans la nuit de mercredi à jeudi de la semaine dernière.

«C'est difficile. Je parviens à garder espoirs grâce aux prières et aux supports de la famille et des amis. Je suis bien entouré. Il y a toujours quelqu'un avec moi à la maison, car présentement, la maison est immense sans elle'', de conclure l'homme, trémolo dans la voix.

Pour François Venne, il ne fait aucun doute que sa conjointe a été victime d'un acte criminel.

Il invite les propriétaires de domiciles et de commerces possédant des caméras de surveillance et qui n'ont pas encore été visités par les policiers, à visionner leurs bandes vidéos et advenant le moindre soupçon, contacter les policiers.

Dans la même catégorie