/news/currentevents

Disparue depuis 10 jours

Recherches intenses sur le terrain pour retrouver Mélissa Blais

Agence QMI

D’importantes battues étaient menées, samedi, par les pompiers de Saint-Étienne-des-Grès, Saint-Boniface et Saint-Barnabé, en Mauricie pour retrouver Mélissa Blais, disparue depuis 10 jours.

«Sous l’initiative bénévole d’un de nos pompiers, on a proposé à la Sûreté du Québec d’aller inspecter certains coins des municipalités qui sont moins passants et où on pourrait retrouver certains indices pour retrouver Mme Blais», a indiqué Mathieu Ouellette, directeur du Service des incendies de Saint-Étienne-des-Grès.

À LIRE ÉGALEMENT:

Mélissa Blais aurait été en état d’ébriété avancé le soir de sa disparition

La SQ installe un poste de commandement à Louiseville

Elle disparaît après avoir gagné au poker

«C'est l'heure de rentrer à la maison»

Mélissa Blais a refusé de se faire raccompagner

M. Ouellette explique que les pompiers vont s'assurer de ne pas contaminer la scène en menant seulement des inspections visuelles.

De nombreux bénévoles étaient attendus pour cette nouvelle journée de recherche qui a débuté dès 9h. Sur place, un poste de commandement a été érigé. La Sûreté du Québec devait survoler le secteur à l’aide de son hélicoptère.

Mélissa Blais, 34 ans, a été vue la dernière fois à la sortie d’un bar, dans la nuit du 1er au 2 novembre. Elle avait quitté son domicile de Yamachiche après une dispute. Sa voiture, une Toyota Corolla noire 2011, n'a toujours pas été retrouvée.

Mélissa Blais: avis

 

«J’invite les gens de Louiseville à être très attentifs,comme les chasseurs par exemple. Il y a quelqu’un à Louiseville qui sait ce qu’il s’est passé. Je suis persuadé que son auto et Mélissa sont encore en Mauricie», a confié son conjoint, François Venne, en entrevue à LCN.

 

L’homme, qui estime que sa conjointe a été enlevée, se dit très inquiet pour elle. Malgré tout, il déclare qu’il est bien entouré et qu’il profite du soutien de sa famille et de ses amis. «Il y a des gens que je ne connais même pas qui m’envoient des prières et des pensées. Disons que ça aide à tenir le coup», a-t-il rapporté.

 

La police confirme que toutes les hypothèses sont sur la table pour expliquer sa disparition.

Toute personne qui apercevrait cette femme peut communiquer avec le 911 ou avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec, au 1 800 659-4264.

Dans la même catégorie