/news/society

Risques d’incendie

Prudence avec le chauffage: quelques conseils de sécurité

TVA Nouvelles

Le temps froid des derniers jours en a forcé plusieurs à rallumer les radiateurs pour réchauffer la maison. Si cette manœuvre semble banale, il faut pourtant se rappeler que le chauffage est responsable de nombreux incendies pendant l’hiver.

Voici donc un rappel de certaines règles de sécurité qu’il faut avoir en tête quand le mercure descend.

La première chose à faire consiste en une inspection visuelle des radiateurs électriques avant de les mettre en marche. «Vérifiez à l’intérieur de ceux-ci qu’il n’y ait pas d’objets, que ça soit des jouets pour enfants ou des animaux, pour éviter qu’ils prennent feu», rappelle Louise Desrosiers, chef de section du Service de sécurité incendie de Montréal.

En ce qui concerne les systèmes au gaz ou au mazout, il est fortement recommandé de les faire vérifier une fois par année par un entrepreneur qualifié «pour s’assurer qu’il y ait un apport suffisant en air dans la pièce», a indiqué la spécialiste, en entrevue à LCN.

Ceux qui ont des cheminées rattachées à leur domicile devraient impérativement s’assurer qu’elles soient bien dégagées, et qu’aucun écureuil ou oiseau n’ait décidé d’y installer son nid. Il faut également vérifier si elles nécessitent un ramonage en bonne et due forme.

Si vous possédez des appareils fonctionnant au combustible, «vous devez maintenant obligatoirement avoir un détecteur de monoxyde de carbone installé dans votre logis», une règle qui s’adresse également à ceux dont le garage est rattaché à leur domicile.

Le monoxyde de carbone, un gaz incolore et inodore, est mortel, et un avertisseur installé proprement est la seule façon de le détecter, pour un coût s’élevant à 40-50$.