/regional/sherbrooke/estrie

Inauguré en 1926

Le monument aux Braves-de-Sherbrooke classé immeuble patrimonial

Agence QMI

Ministère de la Culture

Le monument aux Braves-de-Sherbrooke vient d’être classé immeuble patrimonial par le gouvernement du Québec.

Le monument, inauguré en 1926, a obtenu son nouveau statut jeudi dernier, quelques jours seulement avant le jour du Souvenir. Il avait fait l’objet d’un avis d'intention de classement en décembre dernier.

Le monument a été réalisé par l’artiste George William Hill, à la suite d’une demande d’un comité de citoyens qui voulait un monument pour honorer la mémoire des Sherbrookois ayant combattu lors de la Première Guerre mondiale. Il est orné aujourd’hui d’une plaque rappelant les noms des soldats originaires de Sherbrooke décédés durant la Première Guerre, ainsi qu’une autre comportant les noms de ceux qui sont morts au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

Le monument aux Braves-de-Sherbrooke a, outre sa valeur historique, une valeur artistique et emblématique. Il a été réalisé par un artiste important de son époque spécialisé dans les monuments commémoratifs et les mémoriaux de guerre et il est devenu au fil des ans, en raison de son emplacement - sur le terre-plein central de la rue King Ouest, à l'intersection de la rue Gordon, dans le coeur historique de la ville de Sherbrooke - un véritable point de repère et élément symbolique fort du paysage urbain de la ville de Sherbrooke.

Dans la même catégorie