/finance/homepage

Rival d'Uber

Lyft traverse la frontière pour se lancer au Canada

Agence France-Presse

La compagnie américaine de réservation de voitures avec chauffeur Lyft, rival d'Uber aux États-Unis, va se lancer à Toronto, sa première incursion en dehors de ses frontières.

«Nous traversons la frontière. Avant même que vous vous en rendiez compte, Lyft va arriver à Toronto. Cela faisait un moment que vous prévoyions de rendre internationale notre marque», écrit l'entreprise, sur son blogue officiel lundi.

Elle y sera opérationnelle pour la saison des fêtes, est-il précisé.

La compagnie au logo rose a levé récemment un milliard de dollars auprès d'un groupe d'investisseurs mené par le fonds d'investissement d'Alphabet (Google).

Lyft, valorisée désormais à 11 milliards de dollars, continue son expansion plutôt discrètement, à la différence du leader du secteur Uber, qui défraye régulièrement la chronique : pertes financières, accusations de harcèlement sexuel, enquêtes judiciaires (soupçons de corruption, de vols de technologies, d'utilisation de logiciel espion...), conflits avec les autorités de plusieurs pays...

L'annonce de Lyft intervient alors qu'Uber vient d'annoncer un accord de principe pour vendre une participation dans son capital au géant japonais Softbank, une transaction qui pourrait l'aider à tourner la page des scandales.

Dans la même catégorie