/regional/troisrivieres/mauricie

Trois-Rivières

Père de neuf enfants, il se bat pour sa vie

Jonathan Roberge | TVA Nouvelles

Un homme de Trois-Rivières livre depuis quelques mois un lourd combat contre le cancer. Âgé de 46 ans et père de neuf enfants, Alain Frenette a besoin d'une greffe de moelle osseuse pour continuer à vivre.

Alain a passé la journée à l'hôpital où il a suivi sept heures de traitement de chimiothérapie pour combattre une leucémie aiguë myéloblastique, un virulent cancer du sang diagnostiqué à la mi-juillet

«Là, je vis sur du temps emprunté. C'est grâce aux dons de sang et de plaquettes que je suis encore en vie aujourd'hui, parce que ça me prenait ça pour être capable de vivre», explique-t-il.

Il a besoin d'une urgente greffe de moelle osseuse. Si son jumeau, en attente d'un résultat, n'est pas compatible, seul un pur étranger pourrait lui permettre de continuer d'apprécier la vie aux côtés de sa conjointe et ses neuf enfants.

«Ce sont les greffes de sang et de plaquettes qui m'ont jusqu'ici permis de survivre. Il me reste encore deux traitements de chimio. C'est là que la greffe doit se faire, sinon, je serai conduit à mon dernier repos», ajoute le père.

Pour connaître la compatibilité d'un donneur et d'un receveur de cellule souche, Héma-Québec doit procéder à une série d'examens. Il est possible de s'inscrire en ligne.

«Donnez de la moelle osseuse, je vous en supplie. Ça permet à des gens de rester plus longtemps avec leur conjoint et leurs enfants. On pense toujours que ça n'arrive juste qu'aux autres, mais non, ça peut aussi nous arriver», dit-elle.

D'ici là, il continue ses traitements. À 46 ans seulement, il compte bien traverser la plus dure épreuve de sa vie grâce au support inestimable de ses proches.