/news/techno

Service infonuagique

Un premier Cloud québécois voit le jour

Francis Halin | Agence QMI

gracieuseté

Deux entreprises bien de chez nous, Micro Logic et 4Degrés, mettent au monde le tout premier service infonuagique 100% québécois. Le Projet Cirrus offre de conserver les données de nos compagnies au pays plutôt qu'entre les mains des multinationales étrangères.

«Plutôt que d’envoyer tout ça en Californie, ou à Toronto, on va rapatrier ça au Québec, et on va proposer de louer des serveurs pour les entreprises d’ici pour conserver la propriété intellectuelle», a lancé Stéphane Garneau, président de Micro Logic, une compagnie québécoise fondée en 1983.

Le Projet Cirrus veut prendre la place des Amazon et Microsoft.

Micro Logic compte notamment sur 4Degrés pour sécuriser les données des Québécois. 4Degrés possèdent deux importants centres de données dans les parcs technologiques de Montréal et de Québec.

4Degrés appartient à Vidéotron. Son nom est un clin d’œil à la température annuelle moyenne de la ville de Québec qui est de 4,6 degrés.

Fiabilité d'abord

M. Garneau estime qu’il est fondamental que les entreprises québécoises puissent pouvoir se fier à des services fiables et qu’ils puissent être servis... dans leur langue.

«Si vous avez un problème avec votre serveur, pas obligé de composer un numéro 1-800 et d’appeler en Inde. Pensez-vous vraiment être la priorité du gars à l'autre bout du monde qui se fait dire que vos serveurs ne fonctionnent plus?», a-t-il avancé.

M. Garneau insiste pour dire que depuis le lancement du Projet Cirrus, seule une maigre panne de 10 minutes a ralenti ses serveurs, comparativement à plusieurs heures chez ses compétiteurs.

Rappelons que Micro Logic a plus de 150 employés et un chiffre d’affaires de 100 millions $.