/finance/homepage

Entreprises Québec

Création d’un service centralisé pour les entrepreneurs

Agence QMI

Le gouvernement du Québec a lancé un service téléphonique et internet appelé Entreprises Québec qui centralise les informations nécessaires pour les entrepreneurs en processus de démarrage ou qui ont besoin d’aide pour de l’innovation et de l’exportation.

Cette initiative offre trois composantes, soit un site web informatif, des services internet transactionnels et un service de renseignements généraux grâce auquel des demandes plus complexes peuvent être transférées aux ministères ou organismes appropriés.

«Entreprises Québec marque un virage important en ce qui concerne le soutien aux entrepreneurs et la relation de ceux-ci avec l'État; il facilitera réellement la vie de nos entreprises. Cette prestation de services intégrée contribue en effet à réduire le fardeau administratif des entreprises tout en simplifiant leurs démarches auprès du gouvernement. Par exemple, l'utilisation du service Démarrer une entreprise permet de réduire de moitié le temps requis pour effectuer les démarches administratives liées à la création d'une entreprise», a affirmé le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l'Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette, par communiqué.

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a salué la mise sur pied d’Entreprises Québec.

«Ce site était attendu depuis longtemps par les chefs de PME. Pour les entreprises existantes, elles pourront y faire leur changement d’adresse de façon centralisée, en plus d’avoir accès à une foule d’informations utiles et simples sur divers aspects liés à la gestion comme les ressources humaines ou l’exportation ainsi que des liens vers des organismes d’aide aux entreprises. Quand on pense qu’avant, il fallait multiplier les recherches sur plusieurs sites pour retrouver toute cette information, on peut présumer sans se tromper que ce nouveau site fera sauver bien du temps et de l’argent aux entreprises», a affirmé Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI, par communiqué.

La FCEI s’est également réjouie que ce site web recense les règlements en vigueur non seulement par secteur d’activités, mais aussi par municipalité.