/regional/estduquebec/cotenord

Pénurie de médecins

Fermeture des deux tiers des lits d’hospitalisation aux Escoumins

André Normandeau | TVA Nouvelles

Le Centre intégré de santé et des services sociaux de la Côte-Nord est obligé de fermer les deux tiers des lits d’hospitalisation du pavillon des Escoumins.

La fermeture de 12 des 18 lits du pavillon des Escoumins sera effective à compter du vendredi 17 novembre jusqu’au 4 janvier prochain.

Les autorités médicales expliquent cette décision par une pénurie de médecins. Il n’y en a que six sur les onze prévus par le plan d’effectif. De nouveaux omnipraticiens devraient s’installer seulement après les Fêtes.

D’ici là, les personnes qui doivent être hospitalisées pour une période de plus de 72 heures seront dirigées vers l’hôpital de Baie-Comeau.

Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, et le syndicat ont réagi à cette situation. M. Ouellet a affirmé que ce sont des services de proximité qui sont touchés alors que le syndicat dénonce un manque de respect envers les employés et la population.