/news/currentevents

Saint-Roch-de-Richelieu

Ils devront dire adieu à leur maison suspendue près du précipice

TVA Nouvelles

Les propriétaires de la maison qui est passée à deux doigts de tomber dans la rivière Richelieu, à Saint-Roch-de-Richelieu, lundi, devront probablement dire adieu à leur propriété.

La résidence évaluée à 376 000 $ risque toujours de tomber et la Sécurité civile maintient l'avis d'évacuation.

Les propriétaires Dominique Feuilletault et Marie-Eve Leblond étaient au travail lorsqu’une bonne partie de leur terrain s'est effondré dans la rivière Richelieu.

 

Ils sont arrivés à leur domicile une dizaine de minutes après avoir reçu l'appel de la Sûreté du Québec.

Malheureusement, les assureurs du couple lui ont confirmé qu'ils n'allaient pas les indemniser.

Le couple propriétaire de la résidence se considère aujourd'hui chanceux d'être en vie.

Situation alarmante

Le député provincial de Richelieu Sylvain Rochon croit que la situation est alarmante et nécessite des actions de la part des autorités.

«Il y a eu une dizaine d'incidents du genre au cours des dernières années sur le territoire de la municipalité. Et puis moi, c'est une sonnette d'alarme qui retentit aujourd'hui. J'ai vu une famille décimée à Saint-Jude dans ma circonscription, des gens qui sont morts [en 2010]. Alors on identifie qu'il y a des zones de dangerosité, des zones de risque. Maintenant, il serait certainement raisonnable d'identifier des actions à prendre», a expliqué l’élu en entrevue à LCN.

Le ministère de la Sécurité publique confirme qu'il y a eu 338 cas de mouvements de sol cette année au Québec, un record.

Les pluies abondantes et les sols argileux expliqueraient cette situation.

Dans la même catégorie