/regional/montreal/monteregie

Mesure controversée

La nudité interdite dans les vestiaires des piscines publiques de Brossard

TVA Nouvelles 

La décision de la Ville de Brossard d’interdire la nudité dans les vestiaires de ses deux piscines publiques fait réagir. Le service des loisirs affirme répondre à des plaintes de ses citoyens.

«Ce n’est pas un règlement, c’est une consigne qui vient du service des loisirs. Il n’y a pas d’amendes ni de sanctions. On demande la collaboration des gens tout simplement, a tempéré Éric Leuenberger, chef de la division aquatique de la ville. Nous avons eu des plaintes, mais ce n’est pas quelque chose de majeur.»

M. Leuenberger précise que les gens devront se changer dans les cabines prévues à cet effet. L’espace public du vestiaire devient l’équivalent du bord de la piscine, donne-t-il en exemple.

Les plaintes, provenant notamment de parents, faisaient état d’un malaise de se trouver devant des gens nus. La Ville de Brossard assure qu’il n’a jamais été question d’appartenance à une religion.

 

«On s’en va vers un système de vestiaire universel dans notre nouvelle piscine, a ajouté M. Leuenberger. Il y aura une série de cabines. Par exemple, je pourrais y aller pour aider ma mère à se changer. Les gens pourraient arriver en famille dans une grande cabine.»

Une mesure dénoncée

Des utilisateurs de longue date de la piscine ont été surpris par cette nouvelle mesure. Ils assurent ne jamais avoir constaté de problème dans les vestiaires.«Les plaintes sont peut-être légitimes, mais je crois que le règlement va un peu trop loin, a dit Roland Bérard, un homme qui réside depuis 30 ans à Brossard en entrevue au Québec Matin. Je crois que ce devrait être une question de discrétion. Ce n’est pas nécessaire de l’interdire.»