/news/culture

Inconduite sexuelle

L'ancien gérant de Louis C.K. s'excuse publiquement

WENN

Après les révélations du New York Times sur le comportement inapproprié de l’humoriste Louis C.K. envers plusieurs femmes, son gérant Dave Becky a annoncé qu'il le quittait et s'est excusé publiquement dans une communiqué pour avoir minimisé ces actes à l'époque.

Ce dernier a reconnu avoir couvert le comportement de Louis C.K., qui s'est masturbé publiquement devant cinq femmes dont Dana Min Goodman et Julia Wolov.

«Je regrette profondément et je suis vraiment désolé pour ne pas avoir écouté et compris ce qui était arrivé à Dana et Julia, déclare-t-il. Si cela avait été le cas, j'aurais pris cet événement sérieusement et j'aurais confronté Louis ce qui aurait été la bonne chose à faire. En plus d'être embarrassant, je n'ai pas interprété ces interactions comme menaçantes ou non consenties. J'ai mal interprété la manière dont l'affaire m'a été raconté.»

L'ancien manager promet toutefois de changer sa façon de voir les choses. «Je vais prendre le temps de réfléchir sur ce qui est arrivé, de m'éduquer tous les jours et de me diriger vers une voie plus claire. Je veux entendre toutes les voix qui sont autour de moi et traiter tout le monde de manière respectable et avec empathie.»

De son côté, Louis C.K. avait publié un communiqué annonçant que les histoires publiées dans le New York Times «étaient vraies» et s'est excusé pour son comportement. «Le pouvoir que j'avais sur ces femmes était qu'elles m'admiraient, a-t-il confié. Et j'ai usé de ce pouvoir de manière irresponsable.»

Les dirigeants de HBO, FX et Netflix ont lâché l'humoriste alors qu'il s’apprêtait à sortir son premier long-métrage, I Love You, Daddy.

Dans la même catégorie