/news/politics

Gouverneure générale du Canada

L’arrivée à 1,3 million $ de Michaëlle Jean

Christopher Nardi | Agence QMI

L’arrivée de Michaëlle Jean à titre de gouverneure générale a coûté plus de 1,3 million $ aux contribuables, soit jusqu’à sept fois plus que toutes les autres personnes qui ont occupé ce poste au cours des 22 dernières années.

Dîner et gala à plus de 700 000$ à Lansdowne Park, à Ottawa, plutôt qu’une soirée dans sa résidence officielle à moindre coût: un demi-million de dollars uniquement pour sa cérémonie d’installation et 130 000 $ pour «l’appui administratif» avant son assermentation.

L’arrivée en poste de Michaëlle Jean à titre de gouverneure générale en 2005 a coûté plus cher dans quasiment toutes les catégories de dépenses comparativement à ses deux successeurs et ses deux prédécesseurs.

TAB gouverneur général

 

Le gouvernement a fourni ces chiffres en réponse à l’article du «Journal» la semaine dernière au sujet du budget de 650 000 $ pour l’assermentation de Julie Payette. Le but était de démontrer que le budget pour l’ex-astronaute n’était finalement pas si élevé.

Questionné jeudi au sujet de l’important coût de l’arrivée de Mme Jean, Patrimoine Canada n’avait toujours pas répondu aux questions du «Journal» lundi soir. Mais le ministère avait expliqué plus tôt en semaine que le budget de mise en place, aussi appelé «installation», est généralement planifié selon les «besoins et désirs [de la personne]».

«Gaspillage»

S’il concède qu’il est normal d’avoir certaines dépenses pour le poste hautement protocolaire qu’est celui de gouverneur général, le directeur québécois de la Fédération canadienne des contribuables (FCC) croit que dans le cas de Mme Jean, c’est plutôt du «gaspillage protocolaire pur et simple».

«Il s’agit de fonds publics significatifs jetés par la fenêtre et dont les contribuables n’ont tiré aucun bénéfice», lance Carl Vallée.

Grosses dépenses

Le goût du luxe de Michaëlle Jean n’est pas nouveau. En 2016, le journal «L’Opinion» révélait que la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) avait acheté un piano à queue à 20 000 $ aux frais de l’organisme.

«Le Journal» avait également révélé au printemps dernier que Mme Jean avait fait 500 000 $ de rénovations dans son appartement de fonction à Paris, et qu’elle avait fait exploser le budget de voyage de l’OIF de 40 %.

Ni l’OIF ni l’attaché de Mme Jean n’ont rappelé «Le Journal».

Une entrée en matière coûteuse

Julie Payette

650 000 $*

David Johnston

233 794 $

Michaëlle Jean

1 382 317 $

Adrienne Clarkson

470 850 $

Roméo LeBlanc

494 250 $

Dans la même catégorie