/regional/quebec/quebec

Manque d’ambulances à Québec

Le ministre Barrette tente de calmer le jeu

Agence QMI

STOCKQMI-AMBULANCE

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Même s’il admet qu’il existe «certaines circonstances où il peut y avoir certains délais», le ministre Gaétan Barrette a tenu à se faire rassurant, mardi, quant à la couverture ambulancière à Québec.

«Je pense qu'on doit rassurer la population qui nous écoute», a expliqué le ministre de la Santé, lors de la période de questions [...] Nous avons une mécanique qui est en place [...] qui permet de déterminer de façon précise le nombre d'ambulances qui est requis sur un territoire donné.»

«Le Journal de Québec» a révélé mardi plusieurs événements tragiques récemment survenus dans la capitale, lors desquels aucune ambulance n’était disponible sur le territoire malgré la gravité des cas. Par exemple, le 25 septembre dernier, une femme victime d’un important accident vasculaire cérébrale a été prise en charge 42 minutes après l’appel logé au 911.

«Actuellement, nous revoyons de façon permanente la distribution des services ambulanciers dans toutes les régions du Québec», a ajouté le ministre Barrette.

Il croit toutefois que les négociations en cours avec les ambulanciers retardent l’amélioration de la couverture.

«Nous avons proposé une nouvelle formule plus à point, mieux ajustée, pour la distribution des ambulances. Mais actuellement, ça ne semble pas encore être suffisant pour faire avancer la négociation», a-t-il tenu à préciser.

Dans la même catégorie