/regional/quebec/chaudiereappalaches

Rapport du coroner

Les convictions religieuses d’Éloïse Dupuis respectées jusqu’à la mort

TVA Nouvelles avec l'Agence QMI

Dans son rapport publié mardi matin, le coroner Me Luc Malouin a livré ses conclusions sur le décès d’Éloïse Dupuis, cette femme témoin de Jéhovah décédée à l’Hôtel-Dieu de Lévis en octobre 2016 après avoir accouché de son premier enfant.

Le coroner confirme qu’Éloïse Dupuis est décédé d’une défaillance multiorganique sévère résultant d’un choc hémorragique. Selon le rapport, la jeune femme de 26 ans a refusé à cinq reprises une transfusion sanguine alors qu’elle était toujours consciente.

 

Il spécifie toutefois qu’une transfusion sanguine ne lui aurait peut-être pas sauvé la vie.

Me Malouin précise que les convictions religieuses de la patiente ont été respectées et qu’il n’y a pas eu de pression sur l’équipe médicale de la part de l’organisation des Témoins de Jéhovah.

Décès de Mirlande Cadet

Dans un autre rapport rendu public mardi matin, le coroner Luc Malouin a livré ses conclusions sur le décès de Mirlande Cadet, cette femme témoin de Jéhovah également décédée en octobre 2016 à la suite de complications lors d’un accouchement.

Des transfusions sanguines n’avaient pas été effectuées selon sa volonté motivée par ses convictions religieuses, malgré les demandes du personnel médical face à son état de santé. Mais lorsque son état s’est fortement dégradé, ses proches ont finalement accepté.

Le coroner Luc Malouin a souligné que la transfusion sanguine a «tardé à être débutée», mais qu’il lui est «impossible de déterminer de façon précise si le délai pour fournir des produits sanguins a eu un impact important sur l’exitus final».

La femme est morte d’une détresse respiratoire à la suite d’une importante infection pulmonaire.

Recommandations

Pour ces deux femmes, le coroner soutient que «chaque personne majeure et saine d’esprit a la liberté absolue d’accepter ou de refuser un traitement médical».

Me Malouin recommande notamment à la direction de l’Hôtel-Dieu de Lévis d’ajouter un plan de traitement particulier pour chaque patient qui refuse les transfusions sanguines, afin de prévoir les gestes médicaux à poser en cas de perte sanguine.

Le coroner recommande aussi d’impliquer tous les médecins appelés à travailler avec cette clientèle de participer à la mise en place du plan de traitement particulier, lorsqu’il doit être établi pour une cliente et en planifiant, avec elle, chacun des gestes à être posé en cas de problème.

 

Dans la même catégorie