/finance/homepage

Mise à jour économique

Une réduction d’impôt potentielle de 278 $ par Québécois

Agence QMI 

Les Québécois profiteront d’une baisse d’impôt d’au maximum 278 $ par année, a annoncé mardi le ministre des Finances, Carlos Leitao, lors de sa mise à jour économique.

À lire également:

«Si c'est comme ça qu'on fait de la politique, Couillard sera réélu» -émission «La Joute»

Le gouvernement Couillard a convenu de faire passer le taux de la première fourchette d’imposition de 16 % à 15 %, laquelle concerne les revenus inclus entre 0 $ et 42 705 $.

Tous les travailleurs qui paient de l’impôt toucheront donc une réduction, mais ceux qui gagnent moins de 42 705 $ auront droit à une réduction moins importante.

 

Cette baisse d’impôt touchera 4,2 millions de travailleurs, a calculé le ministre Leitao.

De plus, les familles québécoises recevront 100 $ par enfant en âge d’aller à l’école pour contribuer à l’achat de matériel scolaire. Cette mesure est rétroactive à septembre dernier.

Grâce à ces mesures, le ministre Leitao dit «améliorer la qualité de vie de tous les Québécois».

Orthopédagogues et orthophonistes

En éducation, le gouvernement Couillard a annoncé des investissements nouveaux de 17 millions $ dès cette année, et 60 millions $ l’an prochain. Une portion servira à l’embauche de 500 professionnels additionnels, comme des orthophonistes et des orthopédagogues.

 

Le ministre Leitao a également promis 105 millions $ supplémentaires dès cette année en santé. Une part importante de ce dernier montant, 46 millions $, servira à «l’intensification des services en établissement», dont les détails seront divulgués lors d’annonces gouvernementales à venir.

Finalement, le gouvernement du Québec a dévoilé les sommes liés à la lutte à la pauvreté, qui s’élèvent à 2,6 milliards $ sur six ans. Cependant, une faible proportion de ce montant sera décaissé cette année (41,3 millions $) et l’an prochain (253,6 millions $).

Par ailleurs, le ministre Leitao a annoncé son intention d’entamer une réforme de la taxe scolaire. Le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, rencontrera les commissions scolaires au cours des prochains mois pour entreprendre le processus de révision.

Dans la même catégorie